Gestion du changement

 

La crise historique du coronavirus laisse apparaître des ruptures avec notre ancien fonctionnement :

– Digitalisation du commerce, du travail et de la communication,

– Prise en compte de l’urgence de l’environnementale,

et si nous ressentons le besoin vital de nous adapter et d’emmener l’ensemble de nos collaborateurs, les incertitudes grandissantes compliquent le chemin.

 

Très inspiré par la Nature qui s’est adaptée au-delà de tous les cataclysmes, je crois, pour réussir cette transformation, à :

– La puissance de la coopération, de la solidarité, de la responsabilité et de l’harmonie,

– La définition d’une véritable « raison d’être » de l’entreprise qui s’inscrit dans le bien commun et l’intérêt général.

 

Chaque organisation est particulière et détient en son coeur toutes les réponses à ses problématiques. Tout l’enjeu est de faire émerger ces solutions et d’accompagner les équipes pour qu’elles les mettent en oeuvre. En effet, cette transition se fait dans les pratiques et aussi dans les postures.

 

Pour des projets importants, j’ai l’habitude d’intervenir avec des collègues qui partagent les mêmes valeurs.